Accès professionnels | Mon compte

Panier       Ma commande
0 produit ajouté
Etains du Campanile - EtainPassion.com
Orfèvrerie d' étain brillant de haute qualité en travail de fusion
-0 -

Histoire de l'étain brillant

histoire de l' étain
Vendeurs d'étains :
« Étains, étains, les beaux étains ! Pour boire, pour voir, les beaux étains ! ».
Les cris de Paris

L' étain, du latin "stannum", est connu depuis l'âge de bronze

L'étain est certainement le premier minerai exploité par l'homme. Situé à faible profondeur sur des veines mises à nues par l'eau des rivières et par la mer, l'extraction en est aisée. Un simple bon feu de bois suffit pour le travailler.

La découverte en 1999 du site archéologique Must Farm permet de dater des pièces en bronze (alliage de cuivre et d'étain), outils, flèches, épées, de 3 000 ans avant JC

Ce site, parfaitement conservé grâce au sol de tourbe des marais de la région de Cambridge en Angleterre, est nommé par les archéologues "Le Pompéi britannique de l'âge de bronze"

D'où l'importance des mines d'étain de Cornouailles.

A noter la différence dans la traduction du mot étain en anglais :

Durant ces millénaires, l'étain, allié au cuivre, était utilisé en objets pour le métier de guerrier

Le commerce de l'étain devint prospère grâce aux Phéniciens, aux Chaldéens, et Carthaginois. Ils organisent ce riche commerce, allant jusqu'en Inde pour le répandre dans toute l'Europe. Veillant à leur monopole, ils gardaient le secret de leurs routes maritimes, répandaient de faux récits de voyage, et envoyaient par le fond les navires concurrents qu'ils rencontraient, échouaient même leurs propres navires lorsqu'ils étaient suivis. Strabon, III, V, 11

Les Phocéens découvrirent les mines d'Espagne, ensuite les mines de Cornouailles.

Les auteurs anciens évoquent les îles Scilly, désignées sous le terme grec, "îles Cassitérides" ou "îles d'étain", mais il n'a pas été découvert de mine d'étain dans ces îles. Ce mythe contribuait au secret du lieu d'approvisionnement.

iles cassiterites vues par Strabon
Les îles Cassitérides vues par Strabon

La géologie nous montre que les sources provenaient de la Galice, des Cornouailles et de l'Armorique.

  • Le problème des Cassitérides, et les sources de l'étain occidental depuis les temps protohistoriques jusqu'au début de notre ère de Ramin, Jacques aux éditions : Paris, A. et J. Picard [1965]
  • Dialogues d'histoire ancienne Centre de recherches d'histoire ancienne aux éditions Paris Les Belles Lettres, 1980

L'étain était alors conditionné en petits lingots et grands lingots nommés "Saumons".

L'histoire de l'étain est riche de créations d'objets à usage courant.
Toutes les régions de France et tous les pays d'Europe ont eu leurs modes et leurs particularités.

De nombreux ouvrages font références en la matière(*)

L'étain était toujours utilisé sous son aspect brillant

Homère, nous décrit déjà dans L'Iliade que "l'étain le plus pur" figurait sur les boucliers, les casques, les jambières et les chars des héros grecs, dans le but d'aveugler l'assaillant par les reflets du soleil.

L'expédition de Jules César à travers la Gaule favorisa la création d'ustensiles domestiques beaux comme l'argent dans tout l'Empire Romain.

Les belles Romaines pouvaient se contempler dans des miroirs en étain poli.

XVIe siècle A la Renaissance, en lieu et place de la vaisselle de terre cuite ou de bois, l'étain, imitant les formes de l'argenterie, était d'usage encore rare sur la table des rois et de la bourgeoisie.

    La vaisselle d'étain étant d'un trop haut prix pour servir à l'usage journalier, on aura soin des assiettes en bois ...Henri VIII - roi d'Angleterre (1509-1547)(6)

Mais la vaisselle en bois étant considérée comme malsaine, l'étain de bon aloi remplace rapidement les pièces en bois. En Angleterre ;

    un statut, de 1640, ordonna que tous les vases et mesures pour le vin, la bierre et l'aile, qui seraient vendus en détail dans les tavernes et boutiques, seraient dorénavant faites d'étain, qui porteraient une marque et un contrôle(1)

1586 - François Briot (1550-1616), potier d’étain, inventa les nombreux modèles qui donnèrent à l’étain ses titres de noblesses grâce à des créations extrêmement élégantes dont les très célèbres Plat et Aiguière de la Tempérance.

XVIIe et XVIIIe siècles l'étain connaît son apogée.

1689 - Par ses guerres successives, Louis XIV, vida les caisses du royaume. Il demande à tous ses sujets de faire fondre leur vaisselle d'argent par les édits de 1689 et 1709. C'est ainsi que l'orfèvrerie d'étain acquière ses titres de noblesse et vient orner les vaisseliers et les tables de l'aristocratie et de la grande bourgeoisie française.

XIXe siècle l'étain a été délaissé en faveur de la faïence et la porcelaine, moins chères et plus faciles à la production.

1840 - Les travaux des anglais Henri et George Elkington rendus publics en 1836 et perfectionnés en 1840 par un français, le baron Henri de Ruolz-Montchal, permettent "l'argenture" par galvanisation (procédé par dépôt électrolytique) sur métaux moins noble. L'aspect "argenterie" ainsi démocratisé supplante l'étain.

1880 - l'Union centrale des Arts décoratifs, faisait une exposition Histoire des industries du métal. Germain Bapst fut chargé de donner un classement aux objets en étain. Mais son "embarras fut grand", les différents ouvrages de l'époque ne donnaient pas des renseignements suffisants. Il entreprit alors des recherches plus approfondies, il constata "que les écrivains, historiens ou archéologues n'avaient jamais traité rigoureusement la question, nous avons subi cet attrait de l'inconnu, attrait irrésistible pour les amateurs et les collectionneurs, et nous nous sommes livré avec passion à cette étude encore neuve". Ce qui amène Germain Bapts à écrire "Etudes sur l'Etain dans l'Antiquité et au Moyen Age"
(... En 1992, soit 112 ans plus tard, Etains du Campanile s'est livré avec passion à la même recherche !)

Fin XIXe - début XXe siècle - Styles Art Nouveau (1890-1914) - Art Déco (1920-1930)

1889 - Jules-P Brateau remit l'étain à la mode. Il fit 88 modèles dont les moules en bronze furent utilisés par les maisons Chaumette, Christofle ... ses étains étaient blancs et sonores de la formule étain fin 90 parties, régule d'antimoine 8, cuivre rouge 2.(4)

XXe siècle Après la seconde guerre mondiale, l'industrie de la décoration n'étant pas prioritaire, pour combler le besoin de décoration, tous les objets délaissés aux fonds des greniers, avec leur patine sombre du temps (oxydation naturelle au contact de l'air, l'humidité) , sont utilisés pour les décors de la maison.

1960-1970 de nouvelles marques d'étain ressurgissent, mais les modèles créés sont des pièces à usage décoratif, série de mesures sur les cheminées, soupière en centre de table ... C'est alors qu'il subit de nombreux outrages.

La mode étant alors aux patines sombres et au goût chaumière rustique, l'étain n'échappe pas à la règle et subit le même sort. Lors de leur fabrication, les pièces sont vieillies artificiellement par oxydation, voir la rubrique Travail, ou pire encore, par l'apport de plomb, matière nocive, dans l'alliage (d'où la nécessité, à cette époque, d'une règlementation) voir la rubrique Alliage.

La définition du mot Etain en français a été, et est toujours ambigue car il désigne à la fois l'étain métal à 100% et l'étain en alliage, voir la définition du mot étain en différente langue européenne

Après le destin mouvementé de ce beau et noble métal nous souhaiterions que le XXIe siècle soit le retour de l'étain véritable :
Sensuel, sophistiqué et lumineux.

(*)BIBLIOGRAPHIE:

En savoir plus sur la matière de l'étain :

Avez-vous une question ? Besoin d'un conseil ?

N'hésitez pas à nous joindre à l'atelier :
du Lundi au samedi de 10h à 20h
contact pour conseil

Catégorie : Etain
Patricia Migliarini
Réédité le 18/06/2018